Bien vivre à Nogent

Bien vivre à Nogent
18 février 2020 No Comments Non classé Nogent en commun

Pour la liste NOGENT EN COMMUN, bien vivre à Nogent c’est pouvoir s’y loger, sortir, se promener, flâner, faire ses achats, trouver un professionnel de santé, faire du sport, se cultiver, y travailler ou pouvoir se rendre facilement sur son lieu de travail. C’est aussi faire des activités en famille, et sans doute bien d’autres choses encore.

La ville appartient à ceux qui y vivent et/ou y travaillent. Nous voulons leur redonner la parole, convaincus que des talents ne demandent qu’à s’exprimer. C’est donc dans un échange avec vous que nous souhaitons co-élaborer les orientations pour « panser » notre ville et penser celle de demain.

1 – LES PARTENAIRES

Bien sûr, la ville n’est pas isolée, elle travaille avec de multiples partenaires :

  • Acteurs administratifs : Communauté d’Agglomération Creil Sud Oise (ACSO), Département, Région, État, Europe… dont les subventions financières (sollicitées et attribuées) obligent à gérer au plus juste les dépenses.
  • Acteurs économiques : entrepreneurs, commerçants, professionnels de santé, cultivateurs, associations… sont autant de personnes qui donnent à la ville ce tissu indispensable à tous.

Nous voulons privilégier tout partenariat constructif.

Les frontières entre la ville et ses partenaires ne sont pas étanches. Ainsi l’eau, les transports, la gestion des déchets, l’économie… sont des compétences de l’ACSO. Les collèges restent de la responsabilité du département, les TER et le lycée sont gérés par la région…

Des entreprises sont installées sur notre territoire, des commerces animent notre ville, des agriculteurs exploitent certains terrains, des associations s’engagent auprès des habitants… Nous établirons avec eux des partenariats constructifs.


2 – DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE

Nous souhaitons voir les Nogentais acteurs de leur ville.

La première idée est de leur permettre de connaître la vie politique dans la ville et l’ACSO. Comment faire, nous le déciderons avec vous.

La deuxième idée concerne la place et le rôle des citoyens.

Il apparaît clairement que si les instances de débat citoyen existent (certaines obligatoires, d’autres par la volonté du maire), elles sont sous-utilisées, peu connues, servant juste d’alibi.

Citons en particulier :

  • le Conseil de Coopération Citoyenne,
  • le Conseil Municipal des Jeunes,
  • le Conseil de Développement de l’ACSO (structure multi-municipalités),
  • les Conseils Citoyens.

Notre ambition est de leur redonner leur rôle de réflexions et de propositions.

Ces instances doivent devenir, par leurs actions, de véritables lieux de débats et d’information sur les projets de notre ville. Leurs propositions doivent être respectées par de véritables études de faisabilité pouvant permettre des réalisations concrètes et réfléchies.

Nous voulons dépasser ce qu’ont été les relais de quartier. Nous allons développer des maisons de quartier qui seront des lieux de rencontres et d’animation avec une présence humaine. Nous en ferons des lieux à vocations multiples : culture, éducation populaire, lieux de contact avec la police municipale, lieu de lien social, lieu d’aide à la recherche d’emploi, d’apprentissage du français.


3 – ÉDUCATION • CRÈCHES • RESTAURATION

La construction massive de nouveaux logements à Nogent-sur-Oise ne s’est pas accompagnée de la mise à niveau des infrastructures notamment en ce qui concerne l’accueil des enfants.

Nous proposons :

  • la construction d’un groupe scolaire : le lieu d’implantation fera l’objet de débats avec les habitants ;
  • la rénovation des écoles existantes ;
  • une autre restauration scolaire grâce à une cuisine centrale en capacité de s’appuyer sur des produits de proximité, bio ou d’agriculture raisonnée ;
  • une augmentation de la capacité d’accueil en crèches.

Embauchons et formons des animateurs et animatrices afin de permettre l’accès aux infrastructures présentes (MASTE, médiathèque, équipements sportifs…) et organisons le transport permettant d’y accéder.

Prévoyons tous les moyens pour faciliter la réussite scolaire de tous, en pérennisant le Pro- gramme de Réussite Éducative, en complément des activités dans les maisons de quartier telles que l’aide aux devoirs.

Nous voulons dépasser ce qu’ont été les relais de quartier. Nous allons développer des maisons de quartier qui seront des lieux de rencontres et d’animation avec une présence humaine. Nous en ferons des lieux à vocations multiples : culture, éducation populaire, lieux de contact avec la police municipale, lieu de lien social, lieu d’aide à la recherche d’emploi, d’apprentissage du français.


4 – CULTURE • JEUNESSE • SPORT

Quand on parle de jeunesse, on fait malheureusement référence à des questions liées aux activités occupationnelles, mais cela peut aussi mobiliser d’autres questionnements liés à l’éducation, la santé, l’emploi, l’épanouissement personnel.

De nos jours, la culture est devenue une composante primordiale de notre vie. Source de curiosité et de dépaysement, inspiratrice d’émotions, vecteur de lien social, elle s’exprime en outre sous des formes créatives très diverses.

Des structures comme l’O.M.C.E, Les Temps d’Art, le Studio Son, le Conservatoire Municipal de Musique, l’École Municipale des Sports existent déjà. Sont-elles connues et facilement accessibles, y compris aux personnes handicapées ?

Nous voulons :

  • améliorer la communication, promouvoir l’offre culturelle y compris pour le jeune public (ex : les élèves doivent pouvoir accéder aux arts, à la culture, aux technologies, aux sports ; or il manque des éducateurs pour les encadrer) ;
  • favoriser la mutualisation des moyens avec l’ACSO ;
  • construire des projets avec les Nogentais, comme par exemple une Maison des Jeunes et de la culture ;
  • accueillir un forum des entreprises à Nogent-sur-Oise ;
  • s’appuyer sur les associations et les performances de sportifs pour démocratiser le sport et l’éducation.

5 – SANTÉ

La situation de la santé en France est critique d’abord à l’hôpital et ensuite en ville.

d’abord à l’hôpital

Nous avons besoin d’une municipalité qui se bat pour préserver le Service Public, pas de collaborateurs de la République en Marche qui, au-delà de l’affichage médiatique, aggrave la crise de l’hôpital et notre modèle social.

ensuite en ville

La réponse principale que nous apporterons est la pérennisation du centre de santé.

Nous avons vu la municipalité sortante se précipiter pour faire démarrer un centre de santé avant l’échéance électorale. C’est un réel besoin mais il s’agit d’un projet mal bouclé, dont l’équilibre financier est sujet à caution.

Nous conforterons ce centre, entrepren- drons des démarches pour le conventionner avec l’hôpital.

Nous agirons pour en faire un projet porté par l’agglomération, un projet commun mutualisant les coûts, regroupant les maisons de santé de Creil et Montataire avec le centre de Nogent-sur-Oise. Nous contacterons également le centre de santé mutualiste géré aujourd’hui par la MGEN.

D’ores et déjà des contacts ont été pris par notre tête de liste avec des professionnels de santé intéressés par un tel projet.

Bref, loin d’un projet électoraliste, nous voulons faire de cette question une véritable priorité.

Se soucier de la santé pour une municipalité, ce n’est pas que l’affaire de soins.

Nous devons en faire une question qui recoupe les autres problèmes de notre ville.

  • avec des repas de qualité pour nos enfants réalisés en cuisine centrale, avec l’intervention d’un diététicien, qui pourrait lui-même avoir un temps de consultation dans un centre de santé.
  • pour remettre en route le portage des repas à domicile.
  • c’est aussi une réflexion à poursuivre sur la place du grand âge dans nos villes, d’un projet d’habitat intergénérationnel, conservant des espaces de vie communs permettant par exemple, l’accès à un restaurant de Résidence Personnes Âgées (RPA), ouvert à tous sur des périodes déterminées, hebdomadaires ou plus.
  • c’est aussi une réflexion sur les aides et les soutiens qu’il est possible d’apporter à ceux qui sont confrontés à un accident de la vie (difficultés familiales, perte d’emploi, maladie, addictions…). Nous conforterons le rôle du CCAS et ses multiples liens.

C’est enfin, et si nous l’écrivons en dernier ce sera pourtant notre premier devoir, être un employeur irréprochable : la santé au travail est primordiale et doit commencer avec les employés municipaux.


6 – URBANISME

Nous voulons garder ce qui a été un marqueur de notre ville : la mixité sociale.

Or nous assistons à une inflation de construction de logements ces dernières années, non seulement du logement social, mais également du logement locatif privé de façon anarchique.

Toute construction a du sens si elle s’accompagne d’un développement économique. Sinon, elle finit par produire des cités et même une ville dortoir.

Voici les propositions que nous soumettrons à vos avis, à vos critiques, et à vos réflexions.

Habitat

  • imposer que les constructions privées soient terminées ;
  • conforter les dispositions prises par l’ACSO pour lutter contre l’habitat indigne et renforcer les dispositifs pour lutter contre la vente à la découpe ;
  • renforcer et diversifier les dispositifs pour que des commerces réinvestissent notre ville ;
  • mettre en œuvre, comme indiqué dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et/ou le projet de territoire, des habitats différents comme un habitat participatif ;
  • privilégier les constructions prenant en compte le développement durable(récupération de l’eau, compostage collectif isolation thermique, raccorder un plus grand nombre de logements au chauffage urbain, …) mais aussi soucieux du bien vivre ensemble (habitat intergénérationnel, espaces communs, …).

Environnement urbain

Pour permettre aux Nogentais, jeunes et moins jeunes, anciens et nouveaux habitants de se réapproprier la ville et de s’y sentir bien :

  • poursuivre les réalisations de la coulée verte (en lien avec l’ACSO) ;
  • aménager des espaces avec bancs, jeux, arbres, fontaines, … et créer des lieux de sports en plein air à l’exemple du Parc de la Brèche à Villers-Saint-Paul ;
  • réfléchir à la place des moyens de transports (voitures, vélos, trottinettes, …) et à leur stationnement ;
  • repenser le stationnement avec les commerçants pour favoriser l’accès à leur magasin ;
  • revaloriser les infrastructures (bâtiments communaux, rénovation des routes et des trottoirs, …) ;
  • travailler avec les bailleurs et/ou propriétaires pour que la ville soit la ville de tous.

7 – TRANQUILLITÉ PUBLIQUE

On peut vivre à Nogent-sur-Oise pour des motifs sans aucun doute différents : certains y sont nés, d’autres se sont rapprochés d’une ville proche de Paris, d’autres ont choisi par hasard Nogent-sur- Oise… mais le but recherché est celui d’y vivre bien en toute sérénité et tranquillité.

La sécurité et la tranquillité sont des droits fondamentaux. Nous voulons :

  • un commissariat de police nationale de plein exercice ;
  • le redéploiement des forces de police municipale au contact du public pour un rapprochement avec la population, revenir à une logique d’îlotiers ;
  • un travail de prévention contre les incivilités et toute forme de violence, en particulier un travail spécifique sur les violences faites aux femmes ;
  • un audit sur le rapport coût/efficacité de la vidéo surveillance.

8 – ENVIRONNEMENT – ÉCOLOGIE

Face aux géants qui détruisent notre planète, ensemble nous sommes une force.

Au niveau municipal, nous proposons de :

  • faire un diagnostic énergétique des bâtiments communaux afin de les mettre aux normes ;
  • réduire le bétonnage, développer des espaces verts ;
  • réduire la pollution lumineuse ;
  • installer des fontaines et des toilettes publiques ;
  • finaliser le projet en cours sur le Marais Mauroy ;
  • poursuivre la réalisation de pistes cyclables ;
  • favoriser « l’éducation verte » avec des jardins partagés et pédagogiques ;
  • prévoir une zone de délestage pour les camions.

9 -EMPLOI • FORMATION

Le développement économique, l’emploi et la formation sont de la compétence de l’agglomération et de la Région.

Cependant, Nogent dispose d’atouts précieux qu’il faut mieux utiliser, encourager et mettre en valeur, par exemple :

  • le lycée professionnel Marie Curie est un outil d’excellence qui possède des filières modernes et recherchées, menant très vite à l’emploi (par exemple la robotique) ;
  • le centre de formation mécanique et automobile de Nogent recherche en permanence des apprentis et des entreprises pour assurer son développement ;
  • le centre Sarcus pourrait être développé efficacement en intégrant un véritable accompagnement à la création d’entreprises (étude des projets et de leur faisabilité, couveuse d’entreprises, aide dans l’administration et les recherches de financement).

10 – ACSO

Nous voulons faire participer Nogent-sur-Oise à la majorité de gauche de notre intercommunalité. Aujourd’hui Nogent, avec sa municipalité La République En Marche, est isolée dans notre agglomération.

À l’ACSO, nous porterons des idées fortes : la mise en régie des biens et services communs, comme l’eau et le transport.

Il n’est pas normal en effet de continuer à alimenter les bénéfices de grands groupes avec nos impôts. Nous devons reprendre en main ces compétences, embaucher des techniciens maîtrisant ces marchés, plutôt que de continuer à déléguer ces missions qui coûtent finalement très cher au contribuable. La mise en régie des transports est une étape vers la gratuité de leur utilisation. Là encore nous devons nous mettre au diapason des grandes villes en France qui sont passées à la gratuité. C’est un des éléments indispensables pour réduire le trafic autoroutier dans notre agglomération.

Nous porterons aussi l’idée de réserver des terres arables à la location agricole afin de permettre à des maraîchers de produire sur notre territoire.


BIEN VIVRE À NOGENT

Le projet « BIEN VIVRE À NOGENT » trace les grandes lignes de nos actions. Il tient compte des avis que vous avez exprimés lors de nos rencontres ou via notre site internet.

Il sera ajusté en fonction de nos échanges, des réflexions et propositions des instances citoyennes et d’un audit financier complet de notre ville.

Ce projet ne peut s’écrire qu’avec la participation de toutes et tous.

C’est le défi que la liste NOGENT EN COMMUN veut relever.

Si vous avez des idées pour une vie meilleure dans notre cité ou si vous souhaitez vous investir sur une thématique en particulier, vous pouvez remplir le questionnaire complet en cliquant ici.

Tags
À propos de l'auteur

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *